Kusmi, tea for life

Publié le par Mélina Bee

Coucou les filles!!!

 

   Je reviens (enfin) aujourd'hui avec un article sur une marque que j'aime particulièrement: header_logo.png

   Petite histoire de la marquePavel Michailovitch Kousmichoff quitte à l'âge de 14 ans son village natal et s'en va chercher du travail à St Petersbourg. Il y est engagé comme livreur dans un magasin de thé. Le petit homme est doté de qualité surprenantes ce qui pousse le directeur du magasin à l'initier aux secrets des mélanges de thé.


   Jeune homme, Pavel épouse une jeune fille dont le père est un grand marchand de papier. Heureux de cette alliance, son patron lui offre un petit magasin rue Sadovaïa (sympa, non?). C'est ainsi que nait en 1867 la maison de thé P. M. Kousmichoff. 

   En 1901 le bonhomme possède 11 boutiques et un grand immeuble dans lequel il loge toute sa famille et il est l'une des plus grosses fortunes de Russie.

 

   En 1907 il envoie son fils Viatcheslav à Londres pour se familiariser avec le thé, ni une ni deux le garçon ouvre une succursale anglaise P.M. Kousmichoff & Sons situé au 11, Queen Victoria Street. 

   En 1908 Daddy meurt et il prend les reines de l'entreprise, il y a désormais 51 boutiques en Russie. 

 

   Pas fou et sentant un désastre arriver, Viatcheslav transfère une partie de sa fortune au bureau de Londres en 1916 et crée à Paris la maison Kusmi-Thé en 1917. Ce monsieur voyait juste, la Révolution arrive par conséquent il fait fuir sa famille (3 enfants et sa femme) à Constantinople puis à Paris en 1920.

 

   Entre les deux-guerres l'entreprise familiale prospére et ouvre des bureaux à New-York, Hambourg, Constantinople et of course Berlin puisque de nombreux Russes s'y installent. 

 

   Viatcheslav Kousmichoff décède après la guerre, en 1946 et laisse à son fils Constantin l'entreprise familiale affaiblie par la guerre. Ce dernier, artiste et amoureux du thé mais fâché avec les chiffres, cède l'affaire au bord de la faillite en 1972 dans des conditions détestables. Les repreneurs n'ont malheureusement pas de grands talents de gestionnaires et c'est en 2003 que les frères Orebi (issus d'une longue lignée de négociants en matières premières) rachètent Kousmichoff. Cette famille reprend le flambeau pour perpétuer la tradition instaurée par PAvel, Viatcheslav et Constantin Kousminoff et développe le rayonnement international de la marque Kusmi Tea. Tadaaam =D

 

   Quelle histoire! Retrouvez-là sur le site de la marque ici. Pourquoi faire un article sur cette marque me direz-vous? Eh bien parce que j'ai plusieurs thés divers et variés et que je voulais vous les montrer. 

 

IMG_7818.JPG


Thé vert à la fraise (le gros pot rouge): celui de mon homme, moi je ne suis pas fan.

Thé vert à la menthe Nanah (le gros pot vert): mon préféré, je l'ai déjà racheté 2 fois. 

Sweet Love (à gauche dans le mini-bocal): thé noir, réglisse, guarana, poivre rose et épice. Sweet love est une invitation à l'éveil des sens haha je ne l'ai pas gouté mais vu la réaction de ceux qui l'ont fait, je n'en doute pas!

Be Cool (le petit sachet bleu et le pot caché derière): plantes, verveines, menthe poivrée et réglisse. Mon homme l'apprécie beaucoup ^^

Samovar (tout en haut, reçu en cadeau de commande): mélange russe de thés de Chine et d'Inde.

Spicy Chocolate (le marron au dessus de la fraise): thé noir de Chine, chocolat et épices. Je ne l'ai pas encore goûté, à vrai dire j'ai un peu peur de ce qu'il va donner... mais il sent bon ^^!

Thé des Rois Mages (à côté du précédent): mélanges de thés de Chine aromatisés orange, amande, rose, vanille et épices. Pareil, je suis plus thé vert que noir, mais je vais le goûter quand même! 

Thé vert à la Rose (à côté de Fraise): eh ben il est joli, oué et il sent bon! Et il faut que je le goûte...

Genmaicha (au dessus de Rose): thé vert du Japon, grain de maïs et riz soufflés. Goût de noisette, excellent glacé. Celui-là je l'ai acheté à cause de l'adorable odeur de pop corn mais quand je l'ai goûté... poua! Cependant je pense l'avoir mal dosé, donc je vais recommencer l'expérience incessamment sous peu et je vais le testé en glacé aussi!

Vert St Pétersbourg (au dessus du bocal): thé vert de Chine, agrumes, fruits rouges, vanille et caramel. Un bon thé vert qui sent bon, que je retesterai mieux dosé. 

 

   Lala, ça en fait du thé tout ça... bref, je voulais vraiment vous conseiller cette marque qui est, d'après moi, largement meilleur que les thé Lipton que l'on trouve dans les grandes surfaces dans des sachets. Vous avez la possibilité d'acheter vos thés en sachets ou en pots (comme moi) puis de les faire infuser à la boule (ou cuillère etc...). Une fois que vous avez acheté vos pots, vous n'êtes pas obligés, une fois celui-ci vide, d'en racheter un pour avoir votre précieux, vous pouvez l'acheter en sachet que vous versez ensuite dans le pot. Great, no? 

   Sur ce, je vous laisse avec ma dernière acquisition Kusmi (merci les soldes et belle-maman) et je m'en vais chercher mon nouvel objectif au point relais. Vous aurez bientôt de mes nouvelles avec la Joliebox et deux recettes... ou plus!

 

Bisous Bisous

lov-organic-theiere-wholeleaf-110l-vert-citron-avec-filtre.jpg

 


 

 


Publié dans Côté gourmandise

Commenter cet article